Skip to main content. Skip to chat with us.

See all > Living & wellness

Les bienfaits pour la santé mentale de l’exercice et de la course à pied

mars 22, 2021 • read

Share this article

Les bienfaits pour la santé mentale de l’exercice et de la course à pied

Si vous êtes un coureur, vous avez probablement entendu parler de l’« euphorie du coureur ». Il s’agit de la sensation convoitée qui survient parfois après une course difficile. Lorsque cela se produit, le coureur ressent moins de douleur physique et de stress et éprouve un sentiment d’euphorie.

Si vous vous êtes déjà demandé si l’euphorie du coureur est réelle, la réponse courte est oui. Mais il n’est pas nécessaire d’être un coureur professionnel pour profiter des effets positifs de la course sur la santé mentale. Des données scientifiques confirment que même un exercice léger peut améliorer la santé mentale et réduire le stress.

Il existe une relation de cause à effet entre la forme physique et la santé mentale. Faire de l’exercice régulièrement améliore le bien-être mental. Parmi les bienfaits de la course sur les émotions, citons l’atténuation de l’anxiété et de la dépression, ainsi qu’une meilleure estime de soi.

À l’inverse, lorsqu’on ne fait pas assez d’exercice, cela n’a pas uniquement des effets nuisibles sur le corps. Un mode de vie sédentaire contribue au déclin des fonctions mentales et au développement de la maladie d’Alzheimer.

Les bienfaits de la course sur la santé mentale peuvent être attribués à l’effet de l’exercice sur le cerveau lui-même. Les exercices aérobiques comme la course, le vélo ou la natation augmentent le flux sanguin vers le cerveau et la production de neurotransmetteurs. Cette combinaison commence à recâbler la structure physique du cerveau. Il en résulte de nouvelles connexions entre les cellules nerveuses, ce qui permet de conserver une mémoire vive.

Il est encouragé de consacrer le plus de temps possible au maintien d’une bonne forme physique. Pour tirer le meilleur parti des bienfaits de l’activité physique sur la santé mentale, essayez d’instaurer une routine. Des études démontrent qu’il suffit de faire de l’exercice trois à cinq fois par semaine pour obtenir des effets bénéfiques pour la santé mentale.

De nombreux procédés de votre organisme sont déclenchés par l’exercice physique. Beaucoup d’entre eux éloignent la dépression et d’autres maladies mentales. Voici un aperçu des effets bénéfiques de la course sur le cerveau.

Réduction du stress

Les bienfaits émotionnels de la course, comme la réduction du stress, sont causés par un flot d’endorphines. Ces substances chimiques naturelles sont libérées par l’hypophyse de votre cerveau lorsque vous faites de l’exercice. Les endorphines contribuent à vous faire vous sentir calme et à réduire la douleur. Ils jouent également un rôle important dans la sensation de bien-être lors de l’euphorie du coureur.

Votre organisme libère des endorphines en réaction au stress. Lorsque vous mettez votre endurance physique au défi pendant une course, votre rythme cardiaque augmente et votre sang circule. Ces signaux indiquent à votre cerveau que votre corps subit du stress, et celui-ci libère des endorphines pour vous aider. Les endorphines déclenchent également une augmentation de la production de dopamine dans votre corps, une autre substance chimique qui procure une sensation de bien-être. Le fait de repousser prudemment les limites votre corps lors d’une activité physique contribue à votre santé mentale.

Amélioration du sommeil

Les bienfaits de l’exercice sur votre santé mentale ne se font pas ressentir que pendant vos heures d’éveil. Vous profitez également des bienfaits de l’exercice pendant votre sommeil. Comme la course brûle beaucoup d’énergie, vous vous endormirez peut-être plus vite.

L’exercice physique aide également à obtenir un sommeil plus profond. Votre cycle de sommeil comporte quatre phases. Au cours des phases 1 et 2, le mouvement des yeux et les ondes cérébrales commencent à ralentir. Pendant ces phases, vous êtes dans un sommeil léger. Pensez à une courte sieste. C’est pendant le sommeil lent profond, aux troisième et quatrième phases, que votre corps se répare. Ces phases du sommeil améliorent votre mémoire et votre capacité d’apprentissage.

Les troubles du sommeil sont des effets secondaires courants de l’anxiété et de la dépression. Ils sont déclarés ensemble si souvent qu’il est difficile de dire lequel survient en premier : la maladie mentale ou le problème de sommeil? Si vous ne dormez pas assez profondément, le risque que vous souffriez de dépression ou d’anxiété augmente. Faire suffisamment d’exercice aide à bien dormir, ce qui est bénéfique pour la santé mentale à long terme.

Soulagement de la dépression

Les bienfaits psychologiques de l’exercice commencent lorsque vous vous engagez à prendre soin de vous. Vous vous sentirez bien dans votre peau lorsque vous intégrerez régulièrement l’exercice à votre routine quotidienne, par exemple.  Lorsque vous pratiquez régulièrement des activités comme l’exercice physique et la course, la dépression peut s’atténuer à mesure que votre estime de soi s’améliore.

La course est plus efficace contre la dépression que d’autres mécanismes d’adaptation courants, comme la consommation de nourriture ou d’alcool. L’activité physique est l’un des moyens les plus sains de surmonter les facteurs de stress de la vie. Une étude sur l’exercice et la dépression a démontré que les hommes et les femmes qui faisaient de l’exercice observaient après seulement 30 minutes une amélioration de certains symptômes, comme la colère ou l’agitation.

Stimulation de la mémoire

L’hippocampe est la partie de votre cerveau responsable de la mémoire. Une étude a comparé des personnes qui font de l’exercice à d’autres qui n’en font pas. Les résultats ont révélé que l’hippocampe des personnes actives était 2 % plus grand.

L’effet positif de la course sur le cerveau à long terme devient de plus en plus évident, surtout avec l’âge. Le déclin cognitif est un problème courant du vieillissement. L’exercice physique contribue à ralentir la détérioration cognitive. L’exercice aide votre cerveau à maintenir les connexions qui se détériorent naturellement avec le temps, comme celles nécessaires à la planification et à l’organisation. Cela retarde l’apparition de symptômes comme les troubles de la mémoire ou les difficultés de concentration qui, malheureusement, se manifestent parfois avec l’âge.

Remède à l’anxiété

Environ 25 % des Canadiens souffriront d’un trouble anxieux à un moment de leur vie, et peu de gens cherchent l’aide dont ils ont besoin. Le jogging pour soulager l’anxiété est un exemple de thérapie par l’exercice physique qui est bénéfique pour la santé mentale. Pour certaines personnes, l’exercice régulier peut servir de complément ou carrément remplacer les médicaments pour soulager l’anxiété. Chaque personne est différente, alors collaborez étroitement avec votre médecin pour déterminer quels avantages à long terme l’exercice physique pourrait avoir sur votre anxiété.

Il est prouvé que les effets psychologiques de l’exercice sont très positifs. Si vous avez besoin d’un coup de pouce rapide pour votre santé mentale, l’exercice physique peut améliorer votre humeur en à peine cinq minutes. Si vous souffrez d’une maladie mentale comme la dépression ou l’anxiété, la course et d’autres exercices cardiovasculaires peuvent atténuer les symptômes de manière durable.

En plus du jogging pour soulager l’anxiété et la dépression, il est toujours utile de parler à quelqu’un si vous ne vous sentez pas bien. Il est facile d’entrer en contact avec nos thérapeutes, où que vous soyez… même sur une piste de course!

Vivre et bien-être
J’ai reçu un diagnostic de cancer. Quelles questions devrais-je poser?

Lire la suite
Vivre et bien-être
Les facteurs de risque du cancer du sein

Lire la suite
Vivre et bien-être
Prendre soin de sa santé mentale : des habitudes qui fonctionnent

Lire la suite