Skip to main content. Skip to chat with us.
La vie reviendra-t-elle à la normale après l’administration du vaccin contre la COVID-19?

janvier 29, 2021 • read

Share this article

La vie reviendra-t-elle à la normale après l’administration du vaccin contre la COVID-19?

Avec le déploiement du vaccin contre la COVID-19 partout au Canada, la vie après la pandémie devient de plus en plus imaginable. C’est une victoire majeure pour la communauté scientifique et pour tous les Canadiens.

Toutefois, le vaccin n’est qu’un morceau du casse-tête. Il y aura d’autres défis avant que nous puissions enfin dire que nous avons surmonté la COVID-19. Voici une idée de ces défis et de la façon dont ils dicteront votre vie dans un avenir proche.

Les délais de déploiement des vaccins auront une incidence sur la rapidité avec laquelle nous reviendrons à la normale

La vitesse à laquelle les populations reçoivent le vaccin influencera la rapidité avec laquelle la pandémie prendra fin. Le calendrier dépendra de nos réserves de vaccins. Les sociétés pharmaceutiques ne peuvent fabriquer qu’un nombre de doses limité d’un vaccin spécifique à la fois. Le premier vaccin au Canada a été mis au point par Pfizer, mais d’autres sociétés pharmaceutiques travaillent également sur des vaccins. Une fois approuvés par Santé Canada, ils seront distribués, ce qui augmentera le nombre total de vaccins contre la COVID-19 que nous avons en stock.

Les vaccins seront administrés par ordre de priorité

Les personnes qui sont le plus à risque de développer des complications graves liées à la COVID-19 seront vaccinées en premier.

Lorsqu’il s’agit de décider quelles populations doivent être vaccinées rapidement, les provinces utiliseront les suggestions du Comité consultatif national de l’immunisation. Les groupes de population suivants seront probablement vaccinés en premier.

Personnel et résidents d’établissements de soins de longue durée

Les personnes âgées sont particulièrement vulnérables aux pires effets de la COVID-19. Pour empêcher la COVID-19 de se propager dans les établissements de soins de longue durée, la vaccination des résidents et du personnel est prioritaire.

Adultes plus âgés

En dehors des établissements de soins de longue durée, les adultes de plus de 80 ans sont la population prioritaire, suivie des adultes de 70 ans et plus. Ces groupes présentent un risque élevé d’hospitalisation s’ils tombent malades. La réduction de la propagation chez les adultes plus âgés aidera à réduire le volume de patients et à alléger le fardeau de nos hôpitaux.

Travailleurs de la santé

Les travailleurs de la santé comprennent les professionnels de la santé, le personnel hospitalier et les préposés aux services de soutien qui visitent les domiciles des patients. Ils comprendront également les fournisseurs de soins de santé qui administreront éventuellement les vaccins.

Communautés autochtones

Les adultes des communautés autochtones éloignées ont moins facilement accès aux soins médicaux. Cela signifie qu’une épidémie de COVID-19 aurait des conséquences disproportionnées.

La prochaine phase des vaccins sera administrée à :

  • Tout personnel médical non couvert par le premier lot de vaccins.
  • Les personnes qui vivent dans des espaces très restreints avec d’autres personnes. Ce groupe comprend les travailleurs étrangers, les personnes dans les refuges pour sans-abri et les personnes dans les établissements correctionnels.
  • Les travailleurs essentiels qui ne peuvent pas travailler à domicile ou dans des environnements où la distanciation physique peut être appliquée. Le personnel des épiceries et les employés des transports en commun sont des exemples de travailleurs essentiels.

Après ces deux phases de vaccination, les doses seront disponibles aux autres personnes. La vitesse à laquelle les vaccins sont approuvés et administrés déterminera la durée de ces phases.

Plus les personnes vaccinées sont nombreuses, plus nous arrêtons rapidement la COVID-19

Le vaccin ne peut être efficace pour arrêter la propagation de la COVID-19 que si les gens choisissent de le recevoir. Le nombre exact de personnes qui doivent être vaccinées pour éliminer le virus est toujours inconnu. Les données provenant d’autres pandémies suggèrent que si environ 70 % de la population est immunisée, une maladie ralentit ou est complètement éradiquée.

La durée de la protection conférée par le vaccin demeure inconnue

Parfois, les vaccins nécessitent plus d’une dose avant d’être efficaces. Avec certains vaccins contre la COVID-19, vous devrez recevoir deux doses pour être complètement vacciné.

Après la dose initiale, qu’il s’agisse d’une ou de deux injections, certains vaccins nécessitent des injections de rappel pour s’assurer que votre système est immunisé.

Il est toujours important de respecter les directives de la santé publique

Les directives de la santé publique sont encore extrêmement importantes, même avec un vaccin en vue. Au fur et à mesure que les vaccins seront déployés, continuer à pratiquer la distanciation physique, porter un masque et utiliser du désinfectant pour les mains permettra de maintenir les nouveaux cas à un niveau bas. Si nous pouvons ralentir la propagation dans les communautés qui ne sont pas encore vaccinées, nous reviendrons à la normale beaucoup plus rapidement.

Quand retournerons-nous au travail?

L’estimation la plus courante quant au moment où nous serons en mesure de retourner en toute sécurité à nos bureaux est le printemps ou l’été 2021. Cela dépendra grandement du nombre de personnes qui reçoivent le vaccin, de la rapidité avec laquelle le vaccin agit et d’un effort continu pour arrêter la propagation.

Les rassemblements publics comme les conférences ou les événements sportifs pourraient être mis en suspens pendant des années. Cependant, la socialisation à petite échelle pourrait être possible beaucoup plus tôt.

La vie après la pandémie sera sans aucun doute différente de la vie avant 2020. Toutefois, l’avenir est prometteur. Un vaccin est une victoire majeure et une excellente raison d’être optimiste. Jusqu’à ce que la COVID-19 soit complètement chose du passé, continuez à porter un masque, à vous laver les mains fréquemment et à pratiquer la distanciation physique. Si vous avez besoin d’aide médicale, vous pouvez consulter nos médecins dans le confort de votre foyer au moyen de votre téléphone intelligent, de votre tablette ou de votre ordinateur.

Consultez un médecin en ligne

S'inscrire
Vivre et bien-être
Six causes d’une baisse de la libido et comment les corriger

Lire la suite
Vivre et bien-être
Qu’est-ce que le vaccin contre la COVID-19?

Lire la suite
Vivre et bien-être
Ce que nous savons en ce moment à propos des vaccins et de l’immunité contre la COVID-19

Lire la suite