Skip to main content
Comment la pandémie de la COVID-19 va-t-elle se terminer?

octobre 2, 2020 • de lecture

Partager cet article

Comment la pandémie de la COVID-19 va-t-elle se terminer?

Après sept mois de distanciation physique, la plupart des gens rêvent d’un retour à la normale. Des chercheurs du monde entier travaillent sans relâche pour développer un vaccin et beaucoup de Canadiens doivent travailler et socialiser à distance en ligne. On ne sait toujours pas ce qui va arriver dans les prochains mois, mais on sait comment d’autres pandémies se sont terminées.

En 1918, la grippe espagnole a infecté des millions de personnes. De 2002 à 2004, l’épidémie mondiale de SRAS nous a permis de tirer des leçons importantes. Voici comment la pandémie de la COVID-19 pourrait se terminer.

Qu’est-ce qu’une pandémie?

Une pandémie de grippe survient lorsqu’un nouveau virus apparaît et se propage dans le monde entier. Voici certains critères définissant une pandémie de grippe selon l’Organisation mondiale de la santé :

1. La maladie se propage hors saison

À l’automne, les élèves qui retournent à l’école propagent souvent la grippe saisonnière au sein de leur communauté. En général, ce n’est rien d’alarmant. La COVID-19 est apparue dans des pays du monde entier hors de la période normale de l’année pour la propagation de la grippe. Lorsque cela se produit, il s’agit d’un indice que la maladie a des caractéristiques inhabituelles. Les maladies inhabituelles sont préoccupantes car on ne connaît pas les complications qu’elles pourraient entraîner ni à quelle vitesse elles se propagent.

2. La maladie se propage dans plusieurs hémisphères à la fois

Une pandémie est une urgence sanitaire qui affecte des personnes partout dans le monde. De la Chine à l’Australie en passant par l’Afrique et le Canada, la maladie a traversé le monde en quelques semaines. Une propagation aussi rapide est inhabituelle. Considérant la gravité des symptômes de la COVID-19, l’alarme internationale a vite été déclenchée.

3. Il s’agit d’une nouvelle maladie 

Lorsqu’un virus est tout nouveau, personne n’est immunisé. Les taux d’infection sont plus élevés car le corps humain ne possède pas les anticorps nécessaires pour combattre le virus. Cela signifie également qu’aucun vaccin n’existe et qu’il est difficile d’assurer la santé et la sécurité des gens.

Comment la pandémie pourrait-elle se terminer?

Il existe quelques scénarios probables. Ceux-ci dépendent de nos progrès scientifiques et de nos habitudes sociales.

Un vaccin contre la COVID-19 est découvert

Un vaccin contre la COVID-19 permettrait de vacciner les personnes qui n’ont pas été infectées. La vaccination est une pratique ancienne qui consiste à introduire une toute petite quantité d’un virus dans le corps d’une personne en bonne santé. Cette introduction contrôlée permet au corps de développer des anticorps qui pourront défendre votre corps contre la maladie. 

Les épidémies dans les communautés sont maîtrisées rapidement

La pandémie pourrait devenir une endémie, ce qui signifie que la maladie existe dans un pays mais est sous contrôle. Le confinement est un outil essentiel pour arrêter la propagation – c’est la raison pour laquelle nous mettons en quarantaine les personnes qui ont été exposées à la COVID-19. Il est plus facile de savoir où une épidémie a commencé lorsque la maladie est présente dans une petite communauté. Il est également plus facile de s’assurer que les personnes infectées sont isolées une fois qu’elles ont reçu une confirmation d’un test positif. Un confinement rapide réduirait considérablement le nombre global de nouvelles infections.

Des mesures telles que la distanciation physique, le lavage des mains et le port du masque peuvent également ralentir la propagation du virus. Considérant la façon dont la maladie se transmet, la prudence collective permet de réduire les infections à plus grande échelle.

Les communautés développent une immunité collective

L’immunité collective pourrait avoir lieu si un pourcentage important de la population développe des anticorps contre la COVID-19. Cela peut se produire lors d’épidémies ou de façon contrôlée grâce à un vaccin. Lorsqu’un certain nombre de personnes d’un groupe sont immunisées contre une maladie, le virus peut être arrêté. Par exemple, avant qu’il y ait un vaccin contre la rougeole, la maladie infectait des milliers de personnes par an. Maintenant qu’il existe un vaccin, la maladie est devenue beaucoup plus rare.

En théorie, il est devrait être possible de développer une immunité collective contre la COVID-19 avant l’arrivée d’un vaccin. En pratique, il s’agirait d’une catastrophe puisque les infections entraîneraient des décès à grande échelle.

En bout de ligne

Pour mettre fin à la COVID-19, nous devrons miser sur des percées scientifiques et des efforts sociaux collectifs. Malheureusement, nous ne savons toujours pas quand nous pourrons envisager un retour à la normale. En attendant, respectez les consignes de sécurité et les directives des organismes de santé publics.

Si vous avez des questions à propos votre santé ou si avez besoin d’une ordonnance, nos médecins en ligne peuvent vous aider. Pour minimiser vos risques, consultez un médecin en ligne en quelques minutes sans quitter le confort de votre foyer.

Consultez un médecin en ligne

Commencer
Vivre et bien-être
Six exercices pour améliorer votre posture

Read more
Pouls de l'industrie
Des conseils pour les petites entreprises qui font face à la COVID-19

Read more
Vivre et bien-être
Au secours! Je perds mes cheveux!

Read more