Skip to main content
Comment garder votre pénis en bonne santé

septembre 29, 2020 • de lecture

Partager cet article

Comment garder votre pénis en bonne santé

Vous n’avez qu’un seul pénis, et, comme pour toutes les parties du corps, il faut en prendre soin. Il ne s’agit pas seulement de protéger votre vie sexuelle, mais d’assurer une bonne santé générale. Heureusement, c’est assez facile de garder son pénis en bonne santé. Par exemple, il est essentiel de rester actif, de se protéger pendant les rapports sexuels, et de maintenir une bonne hygiène. Voici tout ce que vous devez savoir pour prendre soin de votre pénis, ainsi que les problèmes les plus courants qui pourraient survenir.

À quoi ressemble un pénis normal ?

Il existe une grande variété de pénis « normaux ». Qu’ils soient circoncis ou pas, les pénis ont des longueurs, des épaisseurs et des couleurs variables. Dans plusieurs cas, les veines qui traversent le pénis sont apparentes et peuvent lui donner un aspect bosselé à certains endroits. Par ailleurs, les pénis ne pointent pas tous dans la même direction. Alors, moins que votre médecin vous informe du contraire, votre pénis est probablement normal.

Comment prendre soin de votre pénis

En plus de l’activité physique et d’une alimentation saine, il y a deux choses essentielles que chaque homme devrait effectuer pour prendre soin de son pénis. D’abord, il importe de maintenir une hygiène adéquate pour le pénis et le gland. Heureusement, c’est facile à faire : il suffit de laver cette région à l’eau chaude une fois par jour.

L’autre élément essentiel à la bonne santé du pénis consiste à se protéger des infections transmises sexuellement (ITS). Faites-vous vacciner contre des ITS comme le virus du papillome humain, et assurez-vous d’avoir des relations sexuelles protégées en utilisant des préservatifs avec vos nouveaux/nouvelles partenaires. Si vous pensez avoir une infection du pénis, faites-la traiter immédiatement. Oui, ça peut être gênant, mais la plupart des problèmes ne se règlent pas seuls, et s’aggravent plutôt avec le temps.

Les maladies du pénis

Vous devriez consulter un médecin si vous constatez un changement soudain au niveau de l’apparence ou du fonctionnement du pénis — par exemple un changement de couleur, de texture, ou encore l’apparition d’une éruption cutanée. Voici les problèmes de santé du pénis les plus fréquents, ainsi que leurs traitements.

La maladie de La Peyronie

Cette maladie trop peu connue mais étonnamment répandue affecte environ 9 % des Canadiens, et elle survient normalement vers la quarantaine. Le plus souvent, la maladie de La Peyronie entraine une déformation ou une déviation du pénis, et plusieurs personnes atteintes ressentent de la douleur. Parmi les autres symptômes, on retrouve un raccourcissement du pénis, une forme de sablier dans une partie de la verge et une dysfonction érectile. Les scientifiques ne comprennent pas entièrement les causes sous-jacentes qui provoquent la maladie de La Peyronie. Le traitement peut comprendre des injections ou une intervention chirurgicale.

Le phimosis

Le phimosis est une condition qui affecte les pénis non circoncis. Il survient quand un garçon ou un homme ne parvient pas à rétracter le prépuce qui couvre le gland du pénis. Si les garçons ne peuvent normalement pas rétracter leur prépuce avant l’âge de sept ans, l’apparition plus d’un phimosis plus tard dans la vie peut poser problème. Ne pas pouvoir rétracter le prépuce pose problème quand vient le temps de laver le pénis. Cela peut entrainer des infections cutanées du pénis, et même des kystes. Le phimosis provoque aussi une difficulté à uriner ou à avoir une érection. Les traitements varient, et peuvent aller de l’application d’une crème topique à la rétraction manuelle quotidienne du prépuce. Pour les cas chroniques, les médecins recommandent le plus souvent une circoncision.

Le priapisme

Le priapisme est une sorte de dysfonction érectile. Il survient quand le sang reste pris dans le pénis, ce qui mène à une érection prolongée et généralement douloureuse. Le priapisme peut être provoqué par certains médicaments, ou par des conditions sous-jacentes comme la drépanocytose. Dans tous les cas, il s’agit d’une urgence médicale.

Les ITS

Les infections transmises sexuellement ne sont pas toujours apparentes. Certaines, comme l’herpès, se présentent avec des signes visuels comme des cloques ou des lésions sur le gland ou la verge, mais de nombreuses infections ne sont pas visibles à l’œil nu. Dans ces cas-là, les symptômes peuvent inclure la douleur ou une sensation de brûlure au moment d’uriner, ou encore des démangeaisons dans la région du pénis. Même si vous n’avez pas de lésions visibles, il peut être difficile de déterminer si une excroissance dans la région génitale est bénigne ou symptomatique d’une infection du pénis. Les verrues génitales, par exemple, peuvent ressembler à des ampoules de sang sur le pénis. Il faut donc s’assurer de faire examiner tout ce qui sort de l’ordinaire par un médecin, sans toutefois paniquer dès que vous constatez quelque chose d’inhabituel.

La rupture du frein

Le frein du pénis, ou frenulum, est la fine languette de peau qui relie le prépuce à la verge. Il arrive qu’il se rompe durant un rapport sexuel, ce qui peut être douloureux. Quoiqu’il n’y ait normalement pas lieu de consulter un médecin pour cette condition, il vaut mieux éviter les rapports sexuels jusqu’à ce que le frein guérisse. Pour limiter le risque que cela survienne à nouveau, il peut être utile d’utiliser du lubrifiant durant les rapports sexuels.

La balanite

La balanite est une infection ou une inflammation du gland du pénis. Elle peut provoquer des écoulements blanchâtres ou jaunâtres, dont la texture ressemble à celle du fromage cottage, une éruption cutanée rouge sur la verge et/ou le gland, et une sensation de démangeaison ou de brûlure. La balanite affecte le plus souvent les pénis non circoncis, mais elle peut également apparaître sur les pénis circoncis. Heureusement, cette condition est généralement facile à traiter avec des produits en vente libre.

Questions fréquentes

Nous savons que les questions relatives à la santé du pénis peuvent être gênantes, et nous avons donc recueilli celles qui apparaissent le plus souvent. Nous répondons à ces questions, pour vous éviter d’avoir à les poser.

  1. Comment diminuer la sensibilité de mon pénis ?

    Vous n’êtes pas seul ! L’éjaculation prématurée est un souci pour de nombreux hommes. Il existe plusieurs solutions topiques qui peuvent être appliquées sur le pénis avant les rapports sexuels, afin de diminuer sa sensibilité. Dans d’autres cas, les conseils d’un professionnel ou des exercices du plancher pelvien peuvent être utiles. Parlez à un médecin pour discuter des moyens possibles d’aborder ce problème.

  2. Comment augmenter la sensibilité de mon pénis et de mon gland ?

    De nombreux hommes, au contraire, cherchent à augmenter la sensibilité de leur pénis. On estime que seulement un quart des hommes atteignent régulièrement l’orgasme lors de leurs relations sexuelles, mais, pour certains hommes, il est difficile ou impossible d’atteindre l’orgasme, même avec une stimulation prolongée. Ceci peut être dû à l’alcool, à des médicaments, ou encore à un problème psychologique ou physiologique sous-jacent. Souvent, une intervention médicale est nécessaire pour déterminer la cause profonde, qui permettra de choisir le traitement approprié.

  3. Pourquoi y a-t-il du sang dans mon sperme ?

    Si vous constatez du sang dans votre sperme et/ou dans votre urine, et s’il s’agit d’un incident isolé, il n’y a sans doute pas de raison de vous inquiéter. Toutefois, si vous voyez régulièrement du sang dans votre sperme, il faut parler à un médecin. Parmi les causes les plus fréquentes d’écoulement de sang du pénis, on retrouve les blessures au pénis, les ITS et, dans de rares cas, cela peut indiquer un cancer du pénis.

  1. Pourquoi est-ce que je continue à avoir des érections sans raison ?

    En gros, cela constitue un rite de passage pour tous les adolescents. Les taux d’hormones sont les coupables, et ce phénomène s’améliore normalement avec le temps. Les érections nocturnes ou matinales sont également normales, peu importe l’âge, et ne sont généralement pas considérées comme un problème.

Il peut être gênant d’en parler, mais la santé du pénis est trop importante pour ne pas être abordée. Les problèmes relatifs au pénis n’affectent pas seulement votre santé sexuelle et reproductive. Ils peuvent aussi avoir un impact sur votre santé physique et mentale. Prenez-soin de votre pénis, et consultez un médecin si vous avez l’impression que quelque chose ne va pas.

Consultez un médecin en ligne

S'inscrire
Vivre et bien-être
Six exercices pour améliorer votre posture

Read more
Pouls de l'industrie
Des conseils pour les petites entreprises qui font face à la COVID-19

Read more
Vivre et bien-être
Au secours! Je perds mes cheveux!

Read more