Skip to main content. Skip to chat with us.
Réactions allergiques au vaccin contre la COVID-19

juillet 2, 2021 • read

Share this article

Réactions allergiques au vaccin contre la COVID-19

La distribution des vaccins contre la COVID-19 au pays nous rapproche du moment où le virus ne sera qu’un mauvais souvenir. Quelques personnes vaccinées ont signalé des réactions allergiques. Même si les allergies aux vaccins sont peu fréquentes, elles ne sont pas impossibles pour autant. Voici quelques renseignements pour en savoir plus sur les vaccins, les allergies et ce qu’il faut prendre en compte avant de se faire vacciner contre la COVID-19.

Que contiennent les vaccins?

Les vaccins stimulent le système immunitaire pour combattre une maladie précise. Ils contiennent un échantillon mort ou affaibli de l’agent pathogène. D’autres ingrédients sont aussi fréquemment utilisés. Leur but est de garder le vaccin stable pendant l’entreposage, de prévenir la contamination et d’augmenter sa puissance. Parmi les autres ingrédients courants, on trouve :

  • des acides aminés;
  • des sucres;
  • des protéines;
  • du sel;
  • des traces d’ingrédients utilisés pour éviter la croissance bactérienne, comme le formaldéhyde.

Le site Web de la Food and Drug Administration des États-Unis présente la liste complète des ingrédients de chaque vaccin.

Agents de conservation

Parfois, un flacon renferme plusieurs doses de vaccin. Les agents de conservations préviennent la contamination des doses inutilisées d’un flacon ouvert par des champignons ou des bactéries, ce qui prévient les infections graves.

Adjuvants

Les anticorps sont des protéines qui combattent les maladies. Le corps en crée quand il est exposé à une nouvelle maladie, lors de la vaccination, par exemple. Plus le corps produit d’anticorps, plus la réponse immunitaire est forte. La vaccination stimule le système immunitaire afin de produire une réponse forte pour combattre la maladie.

Lorsque le système immunitaire produit des anticorps pour combattre une maladie, les cellules B et T s’activent. Les cellules B proviennent de la moelle osseuse et les T, d’une glande appelée thymus. Les cellules B combattent les maladies qui vivent à l’extérieur des cellules du corps, alors que les cellules T s’attaquent à celles qui se développent à l’intérieur de celles-ci.  Les adjuvants sont des substances qui renforcent la réponse immunitaire du corps en gardant les cellules B et T actives plus longtemps. Le système immunitaire peut alors créer plus d’anticorps, ce qui augmente l’efficacité de la réponse immunitaire.

Les sels d’aluminium, par exemple, sont des adjuvants couramment utilisés dans les vaccins autorisés au Canada. C’est Santé Canada qui approuve la liste des ingrédients permis.

Vaccins et réactions allergiques

Quoique rares, des réactions allergiques peuvent survenir à la suite de la vaccination.

Certaines personnes confondent toutefois les effets secondaires courants avec une réaction allergique. Ce n’est pas tout à fait la même chose. Les effets secondaires se manifestent généralement 12 heures après l’injection et peuvent durer jusqu’à 36 heures. Ils peuvent comprendre les symptômes suivants :

  • légère fièvre;
  • douleur à proximité de la zone d’injection;
  • rougeur, douleur, gonflement ou démangeaison de la peau à proximité de la zone d’injection;
  • douleurs musculaires;
  • perte d’appétit;
  • frissons;
  • fatigue;
  • douleurs articulaires;
  • maux de tête.

Dans certains cas, il y a des réactions plus graves :

  • forte fièvre, supérieure à 40 °C;
  • crise d’épilepsie;
  • évanouissement.

Anaphylaxie

L’anaphylaxie est une réaction allergique potentiellement mortelle. Heureusement, elle est réversible avec l’utilisation rapide d’un auto-injecteur d’adrénaline (EpiPen). La probabilité de choc anaphylactique causé par un vaccin varie d’une sur 100 000 à une sur un million. Bien qu’extrêmement rare, il faut consulter immédiatement un médecin si vous remarquez l’un des symptômes suivants après avoir reçu le vaccin :

  • gonflement du visage;
  • chute sur le sol;
  • baisse soudaine de la pression sanguine;
  • douleur abdominale;
  • difficulté à respirer;
  • éruption cutanée avec démangeaisons;
  • éternuement, toux ou vomissement.

Que contient le vaccin contre la COVID-19?

En ce moment, il y a quatre vaccins contre la COVID-19 approuvés au Canada : Pfizer-BioNtech, Moderna, AstraZeneca et Janssen. La plupart des personnes qui ont signalé des réactions allergiques au Canada jusqu’à présent ont reçu le vaccin Pfizer.

Ce vaccin contient les ingrédients suivants :

  • Ingrédient médicinal :
    • ARNm
  • Ingrédients non médicinaux :
    • ALC-0315 = bis(2-hexyldécanoate) de ((4-hydroxybutyl)azanediyl)bis(hexane-6,1-diyle);
    • ALC-0159 = 2-[(polyéthylèneglycol)-2000]-N,Nditétradécylacétamide;
    • 1,2- distéaroyl-sn-glycéro-3-phosphocholine;
    • cholestérol;
    • phosphate dibasique de sodium dihydraté;
    • phosphate monobasique de potassium;
    • chlorure de potassium;
    • chlorure de sodium;
    • saccharose;
    • eau pour injection.

Chaque vaccin passe par des essais cliniques avant sa commercialisation. Les responsables de la santé publique examinent les détails concernant les réactions courantes au vaccin avant de l’approuver. Dans le cas du vaccin Pfizer, les essais cliniques ont aussi révélé des symptômes de réaction allergique. C’est une bonne nouvelle, car cela signifie qu’il n’y a pas de réactions inhabituelles à ce vaccin jusqu’à présent. C’est également la raison pour laquelle le vaccin est toujours jugé sécuritaire. Les experts affirment que les risques de réaction allergique ne sont pas aussi graves que les risques liés à l’absence de vaccination.

Que faire si vous avez peur d’être allergique?

C’est normal de s’inquiéter de l’innocuité d’un nouveau médicament. Si vous avez eu une réaction allergique à votre première dose de vaccin contre la COVID-19, consultez un médecin avant de recevoir votre deuxième dose. Une exposition répétée à l’allergène peut accentuer les réactions allergiques. Par conséquent, la réaction à la deuxième injection peut être plus forte qu’à la première. Un allergologue vous expliquera les risques d’une réaction allergique accrue.

Avez-vous déjà eu une mauvaise réaction à un vaccin? Si vous avez des antécédents d’allergies aux médicaments, un allergologue vous indiquera si l’un des vaccins vous convient. Si vous n’avez jamais eu de réaction, rien ne permet de penser que vous êtes à risque d’en présenter une lorsque vous vous ferez vacciner contre la COVID-19.

Voici quelques éléments à prendre en compte afin de prendre une décision éclairée.

  • Lecture de la liste des ingrédients des vaccins contre la COVID-19;
  • Consultation avec un allergologue pour évaluer les risques de réaction allergique en fonction de vos antécédents médicaux;
  • État de santé actuel. Une personne immunosupprimée ou enceinte n’est peut-être pas admissible à la vaccination. En cas de doute, consultez un professionnel de la santé;
  • Antécédents de réactions allergiques graves aux vaccins. Si vous avez déjà souffert d’anaphylaxie après avoir reçu un vaccin, consultez un médecin pour déterminer la cause de la réaction;
  • Antécédents de réactions allergiques graves à certains aliments, à des insectes ou à d’autres médicaments.

Gardez votre tranquillité d’esprit

Malgré les quelques réactions allergiques aux vaccins contre la COVID-19, il n’y a pas lieu de paniquer. Les mêmes réactions ont été observées pendant les essais cliniques, ce qui signifie qu’il n’y a pas eu de surprise. C’est une bonne nouvelle. Cela montre que jusqu’à présent, le vaccin fonctionne comme les scientifiques l’avaient prévu.

N’hésitez pas à consulter un allergologue à propos de la vaccination contre la COVID-19 pour garder votre tranquillité d’esprit. Ils peuvent vous expliquer les options pour une vaccination sécuritaire.

Consultez un médecin en ligne

S'inscrire
Vivre et bien-être
Est-ce normal de se parler à soi-même?

Lire la suite
Vivre et bien-être
10 conseils pour garder l’esprit tranquille

Lire la suite
Vivre et bien-être
Pourquoi les migraines et le stress vont-ils si souvent de pair?

Lire la suite