Skip to main content. Skip to chat with us.
D’où vient l’obsession pour le régime cétogène et que recommandent les médecins?

juillet 2, 2021 • read

Share this article

D’où vient l’obsession pour le régime cétogène et que recommandent les médecins?

Les régimes pauvres en matières grasses n’éliminent pas la graisse corporelle. Jusqu’à récemment, il était généralement admis que la perte de poids passait par une alimentation faible en matières grasses. Puis, le régime cétogène a envahi la culture populaire et a bouleversé cette idée. Cependant, ce régime est-il vraiment aussi efficace que ses adeptes le prétendent? Est-il fait pour tout le monde? Voici ce que vous devez savoir si vous envisagez cette option.

Qu’est-ce que le régime cétogène?

Particulièrement à la mode en ce moment, le régime cétogène existe pourtant depuis une centaine d’années. Il a d’abord servi à traiter l’épilepsie dans les années 1920, avant la découverte des anticonvulsivants, et on l’utilise encore aujourd’hui comme traitement d’appoint chez des jeunes patients épileptiques.

Le régime cétogène vise à réduire la consommation de glucides à moins de 50 grammes par jour, soit la quantité contenue dans quatre tranches de pain.  Au lieu de faire le plein de calories à partir de glucides, on privilégie les lipides et les légumes riches en fibres. Pour adopter un régime vraiment « céto », il faut maintenir un ratio de 70 à 80 % de lipides, de 5 à 10 % de glucides et de 10 à 20 % de protéines.

Comment fonctionne le régime cétogène?

S’il en a l’occasion, le corps s’alimente en glucides en les transformant en glucose, source d’énergie préférée de la plupart des cellules.  Quand il n’y a plus assez de glucose, le corps se met alors à décomposer les molécules de lipides. Il les transforme en corps cétoniques, que les cellules peuvent également utiliser comme source d’énergie. Ce processus s’appelle la cétose, d’où le nom de régime cétogène.

Que puis-je manger pendant le régime cétogène?

Le rapport très élevé entre lipides et glucides limite la consommation de nombreux aliments de base du régime occidental typique : pain, riz, patates et pâtes. Il s’agit là des aliments les plus évidents, mais les nouveaux adeptes du régime cétogène sont parfois surpris d’apprendre que les fruits et les légumes riches en glucides, comme les pommes, les poires et les carottes, sont également à proscrire. Certains fruits comme les bleuets, les framboises ou les mûres sont permis à condition de ne pas en abuser. Toutefois, la viande, les œufs, le poisson, les noix, le fromage, les graines et les légumes verts riches en fibres constituent les principaux éléments du régime.

Le régime cétogène est-il réellement sain? 

L’un des problèmes du régime cétogène est la hausse du cholestérol LDL (le « mauvais » cholestérol) causée par l’augmentation de la consommation de lipides, y compris les graisses saturées. Le régime est également difficile à suivre. Avec l’élimination de presque tous les féculents, on se demande ce qu’il reste à manger. Certains adeptes du régime cétogène ont recours à des aliments transformés et emballés, qui contiennent souvent des additifs et des quantités malsaines de sel, pour remplacer des classiques comme les craquelins et le pain. Quant à ceux qui ajoutent des aliments riches en lipides sans diminuer les glucides, leur régime semi-cétonique se transforme souvent en gain du poids.

En plus de compliquer les repas, l’élimination des glucides peut être néfaste si l’on s’y prend mal. Les pommes, les carottes et les bananes font partie des fruits et des légumes les plus accessibles, mais sont aussi des sources importantes de glucides. Les éliminer sans les remplacer par des équivalents faibles en glucides peut entraîner une déficience nutritionnelle. En cas de problème, un diététiste peut vous aider à élaborer un menu.

Qui devrait se mettre au régime cétogène?

La diminution de la consommation de glucides est bénéfique pour quelqu’un qui cherche à maigrir ou à réduire la glycémie. Le régime cétogène peut donc être utile pour contrôler le poids et le prédiabète. Comme il aide à réguler la quantité de glucose dans le sang, certains médecins le recommandent pour traiter l’obésité ou gérer le prédiabète et le diabète de type 2.

Bien que le régime cétogène ne soit pas malsain ou dangereux, vous devriez consulter un médecin avant de commencer un nouveau régime alimentaire si vous avez un problème de santé préexistant. Une diète riche en protéine exacerbe certaines pathologies comme les maladies rénales. Le passage au régime cétogène est donc potentiellement risqué, surtout si vous remplacez vos glucides habituels par de la viande. Le régime cétogène peut également augmenter le risque de développer des calculs rénaux. De plus, des changements dans l’alimentation peuvent modifier les réactions du corps aux médicaments.

Le régime cétogène a le potentiel d’être un excellent outil pour perdre du poids et gérer la glycémie. Cependant, il ne consiste pas à s’empiffrer de fromage enveloppé de bacon. Le remplacement des glucides par des protéines et des lipides a ses limites : si vous ne consommez pas une quantité suffisante de légumes et de fruits, vous risquez de vous priver des fibres et des vitamines dont le corps a besoin pour rester en bonne santé. Si vous envisagez cette option, une discussion avec un nutritionniste pourrait vous éviter certains des pièges les plus courants.

Consultez un médecin en ligne

S'inscrire
Vivre et bien-être
Est-ce normal de se parler à soi-même?

Lire la suite
Vivre et bien-être
10 conseils pour garder l’esprit tranquille

Lire la suite
Vivre et bien-être
Pourquoi les migraines et le stress vont-ils si souvent de pair?

Lire la suite