Skip to main content. Skip to chat with us.

See all > Living & wellness

J’ai reçu un diagnostic de cancer. Quelles questions devrais-je poser?

mars 22, 2021 • read

Share this article

J’ai reçu un diagnostic de cancer. Quelles questions devrais-je poser?

Peu de gens s’attendent à recevoir un diagnostic de cancer. Le choc de la nouvelle peut souvent nous laisser paralysés, incertains quant à la suite des choses, comme si nous ne savions plus vers qui nous tourner. Le simple fait de comprendre ce que signifie notre diagnostic peut être difficile, car le « cancer » regroupe en réalité un ensemble de maladies. Pour certains, poser les bonnes questions peut les aider à adopter un rôle actif dans leur lutte contre le cancer. Pour d’autres, connaître tous les détails peut avoir l’effet pervers d’ajouter un stress supplémentaire.

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon . Si vous souhaitez vous informer, voici une liste de questions qui vous aideront à savoir par où commencer pour obtenir une bonne vue d’ensemble de votre situation.

Quel est mon diagnostic précis, et quelle a été la méthode utilisée?

Chaque diagnostic de cancer est unique. Néanmoins, il est possible de répartir les cancers en cinq grandes catégories :

  • Le mélanome
  • Le sarcome
  • Le glioblastome
  • Le lymphome
  • La leucémie

Plus de 100 maladies peuvent porter l’appellation de « cancer », et elles peuvent atteindre n’importe quelle partie du corps.

Connaître exactement le type de cancer que vous avez est la première étape pour devenir un patient informé. Ensuite, vous pouvez faire vos recherches afin de déterminer quelles sont les meilleures façons de prendre soin de vous-même, quels sont les traitements recommandés et à quels essais cliniques vous pourriez être admissible.

Il est important de connaître la méthode utilisée pour votre diagnostic (biopsie, ablation d’une tumeur, examen physique, examen d’imagerie, etc.), car vous pourriez devoir passer des tests supplémentaires avant le début de votre traitement.

À quel stade le cancer a-t-il été diagnostiqué?

Le « stade » fait référence au degré de progression du cancer au moment du diagnostic. L’endroit où le cancer est localisé, sa propagation et si d’autres parties du corps sont atteintes sont tous des renseignements importants.

Le stade du cancer influencera votre plan de traitement et vos chances de rémission. Comme la plupart des maladies, le cancer est plus facile à traiter s’il est pris en charge à un stade précoce. Connaître le stade du cancer dont vous êtes atteint peut aider votre médecin à déterminer les attentes relatives à votre traitement.

Comment puis-je optimiser mon état de santé d’ici le début de mon traitement? Quels facteurs de risque puis-je éliminer dans ma vie?

Puisque le traitement du cancer peut mettre le corps à dure épreuve, il est bénéfique d’avoir une bonne forme physique et un bon état de santé avant le début du processus. Certaines habitudes de vie représentent des facteurs de risque de développer ou d’accélérer le cancer. Éliminer ces facteurs de risque peut donc ralentir la progression de la maladie et vous aider à vous sentir mieux au cours de votre traitement.

Voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour réduire vos facteurs de risque :

  • Cesser de fumer et éviter la fumée secondaire;
  • Utiliser un écran solaire lorsque vous vous exposez aux rayons UV;
  • Éviter l’alcool, ou boire avec modération. Les femmes devraient consommer moins de 10 consommations par semaine, et les hommes devraient en consommer moins de 15 par semaine. Planifiez quelques jours par semaine où vous ne buvez pas du tout;
  • Avoir un régime alimentaire sain et équilibré. Limitez les aliments transformés, particulièrement les viandes transformées. Privilégiez les aliments entiers à base de plantes et qui contiennent des vitamines, des minéraux et des fibres;
  • Maintenir un poids santé. L’exercice à faible impact peut être utile, mais ne vous poussez pas au-delà de vos limites et consultez votre médecin afin d’entreprendre un programme d’exercices sécuritaire.

Éliminer ces facteurs de risque améliorera votre état de santé global et vous aidera à gagner des forces avant le début de votre traitement. Les patients qui prennent une part active dans leur santé ressentent moins d’effets secondaires et obtiennent de meilleurs résultats en général. Discutez avec votre médecin afin de déterminer quels facteurs de risques vous pouvez éliminer dans votre vie et de créer une stratégie sécuritaire pour y arriver.

Quelles options de traitement existe-t-il pour ce type et ce stade de cancer? Qu’est-ce que vous recommandez?

Les principaux types de traitement sont la chirurgie, la radiothérapie et la thérapie générale (comme la chimiothérapie ou la médication ciblée). Votre médecin pourrait vous recommander l’une de ces options ou une combinaison de celles-ci.

Puisque chaque diagnostic est unique, votre médecin déterminera le traitement le plus approprié en fonction de vos facteurs de santé personnels.

Suis-je admissible à des essais cliniques?

Le diagnostic et le traitement du cancer sont extrêmement complexes, car chaque patient présente des facteurs qui lui sont propres. En raison de cette complexité, des hôpitaux et des laboratoires de recherche mènent des milliers d’essais cliniques chaque année afin de développer et de mettre au point des thérapies pour certains types de cancer. Les thérapies offertes dans le cadre de ces essais cliniques sont parfois plus efficaces que les soins standards offerts à l’hôpital.

Si vous souhaitez prendre part à ces essais, demandez à votre médecin si l’hôpital où il exerce mène actuellement des essais cliniques auxquels vous pourriez être admissible. Vous pouvez également élargir votre recherche. Consultez par exemple les sites Web ci-dessous pour en apprendre plus sur les essais cliniques menés en Amérique du Nord :

Vous pouvez aussi demander à un intervenant-pivot de vous aider à trouver des essais cliniques auxquels vous seriez admissible.

Devrais-je demander un deuxième avis médical? Comment dois-je m’y prendre?

La période suivant un diagnostic de cancer est très déroutante et éprouvante sur le plan émotionnel. Il peut être rassurant de consulter un autre médecin afin de confirmer que vous avez reçu le bon diagnostic et que votre plan de traitement est adéquat.

Demander un deuxième avis médical peut être pertinent si vous avez reçu un diagnostic d’une forme rare de cancer, si vous souhaitez mieux comprendre votre diagnostic, ou si vous recherchez plus d’options de traitement. Le fait que vous demandiez un deuxième avis ne devrait poser aucun problème à votre médecin.

Demandez à votre médecin de vous recommander un de ses collègues qui ne lui est pas directement relié. S’il n’est pas en mesure de le faire, tournez-vous vers une société médicale. Prenez rendez-vous avec un oncologue dans un autre établissement; vous aurez ainsi accès à d’autres préposés et pathologistes.

Demandez à votre premier médecin de faire parvenir une copie de votre dossier médical à votre nouveau médecin. Assurez-vous que les résultats de vos tests et vos échantillons de biopsie lui soient aussi transmis. Vous pouvez aussi demander une lettre de recommandation de votre premier médecin. Un intervenant-pivot vous sera d’une grande aide pendant ce processus.

Si le temps et la distance sont des obstacles, vous avez aussi la possibilité d’obtenir un deuxième avis médical en ligne. Nous offrons des rendez-vous avec des oncologues par ordinateur, par tablette et par téléphone intelligent. Les rendez-vous sont généralement confirmés en moins de 72 heures, alors vous n’avez pas à attendre très longtemps pour retrouver votre tranquillité d’esprit.

Puis-je discuter avec un intervenant-pivot?

Un intervenant-pivot est une personne formée pour aider les patients atteints de cancer dans leur processus de traitement. Le traitement du cancer peut amener son lot de difficultés émotionnelles et logistiques. Un intervenant-pivot pourra vous offrir un soutien essentiel tout au long de votre parcours.

Cette personne pourra par exemple vous accompagner à vos traitements, suggérer des questions à poser à votre médecin et vous aider à prendre vos rendez-vous ou à comprendre les symptômes et les effets secondaires que vous pourriez ressentir. Elle pourra aussi vous aider aussi à accéder à du soutien financier et juridique si vous en avez besoin. Mais surtout, un intervenant-pivot représente une personne informée et empathique vers laquelle vous tourner pendant cette épreuve.

Après un diagnostic de cancer, il est normal d’avoir l’impression de perdre ses repères. Poser des questions sur votre maladie peut vous aider à vous libérer de votre sentiment d’impuissance et à limiter les effets secondaires pendant votre traitement. La quantité d’information que vous souhaitez recevoir ne dépend que de vous. Sachez toutefois que votre diagnostic est unique, et que les renseignements accessibles en ligne pourraient ne pas s’appliquer à votre cas particulier. Il existe une foule de mesures que vous pouvez mettre en œuvre pour reprendre le pouvoir entre vos mains et optimiser votre état de santé, même pendant votre traitement.

Si vous souhaitez obtenir un deuxième avis médical quant à votre diagnostic, ou si vous aimeriez discuter avec un intervenant-pivot, cliquez ici pour en apprendre davantage sur nos services virtuels en oncologie. Vous pouvez consulter un médecin canadien dans le confort de votre foyer, à un moment qui vous convient.

Consultez un médecin en ligne

En savoir plus
Industry Pulse
Comment améliorer la santé mentale des employés pendant l’hiver

Lire la suite
Pouls de l'industrie
Les soins de santé virtuels : un créateur de marché à surveiller

Lire la suite
Pouls de l'industrie
Des avantages sociaux pour prendre soin de sa santé mentale sans quitter son salon

Lire la suite