Skip to main content
Est-ce qu’il vaut mieux fumer le cannabis, ou manger des produits qui contiennent du cannabis ?

octobre 13, 2020 • de lecture

Partager cet article

Est-ce qu’il vaut mieux fumer le cannabis, ou manger des produits qui contiennent du cannabis ?

Souvent, on se fait dire que consommer des produits comestibles qui contiennent du cannabis est meilleur pour la santé que fumer du cannabis, mais est-ce vraiment le cas ?

Quand le gouvernement du Canada a légalisé le cannabis en octobre, il n’a pas légalisé les produits comestibles qui contiennent du cannabis. Un grand nombre de consommateurs s’est donc retrouvé dans une « zone grise », sans savoir quels produits sont légalisés, et lesquels ne présentent pas de danger. On trouve facilement des produits de cannabis comestibles, et le discours publicitaire les présente souvent comme solution « sans fumée » et « naturelle » pour consommer du cannabis. Toutefois, la vérité est plus complexe. Cet article vous aidera à comprendre les différences entre fumer du cannabis et consommer des produits comestibles à base de cannabis, ainsi que les problèmes liés à l’ingestion de produits non réglementés.

Qu’est-ce qu’un produit de cannabis comestible ?

Un produit de cannabis comestible, comme son nom l’indique, est un produit alimentaire qui contient du cannabis. Normalement, les producteurs ajoutent à leur produit une huile qui contient les ingrédients actifs du cannabis, soit le THC et, parfois, le CBD. Les produits de cannabis comestibles sont souvent des bonbons ou des pâtisseries, mais on peut aussi en trouver sous forme de boissons.

Quelle est la différence entre consommer un produit de cannabis comestible et fumer de la marijuana ?

Si vous consommez des produits de cannabis comestibles ou si vous fumez de la marijuana, vous ressentirez des effets physiques et psychotropes. Dans les deux cas, vous pourriez aussi éprouver des effets secondaires indésirables associés à la consommation de marijuana. Ce qui distingue surtout ces deux façons de consommer le cannabis, c’est la durée des effets et la vitesse à laquelle ils se manifestent. En fumant ou en vapotant du cannabis, vous ressentirez ces effets en quelques minutes, et la plupart d’entre eux disparaissent en deux ou trois heures. Si vous consommez un produit de cannabis comestible, le THC entre dans votre système sanguin en passant par l’estomac ou le foie. Cela signifie que les effets psychotropes peuvent prendre jusqu’à une heure et demie pour apparaitre — une étude montre même que les effets se font le plus fortement sentir trois heures après l’ingestion.

L’étiquetage

Puisque les produits de cannabis comestibles restent encore illégaux, il n’existe pas de contrôle de l’étiquetage. Cela signifie qu’il est impossible de déterminer si le contenu indiqué de THC ou de CBD est exact. De plus, les étiquettes des produits n’ont pas à indiquer les quantités maximales que l’on peut consommer. Les consommateurs ne savent donc pas vraiment quelle quantité ingérer. Par exemple, avec les jujubes au cannabis, un consommateur mal informé pourrait ingérer le paquet au complet, alors qu’il suffirait en fait d’un jujube pour ressentir les effets désirés. Les pâtisseries au cannabis complexifient encore la chose, puisqu’il est encore plus difficile de déterminer la portion appropriée quand il est indiqué de consommer un sixième de biscuit, par exemple.

Est-il risqué d’acheter des produits de cannabis comestibles ?

Comme pour tous les produits alimentaires, il est important de prendre en compte les conditions dans lesquelles les produits de cannabis comestibles sont fabriqués. Le ministère de la Santé ne risque pas d’inspecter une entreprise qui fabrique des produits illégaux. À cause de cela, on ne peut pas vraiment savoir si une entreprise respecte les normes relatives à la fabrication et à la manipulation des aliments. Ce n’est pas pour vous dégoûter, mais comment pourriez-vous savoir si un producteur utilise du vieux beurre non réfrigéré depuis deux semaines ? Ou s’il se lave les mains avant de travailler ? Les inspections ne peuvent pas assurer un respect total des normes, mais elles peuvent faire en sorte que les producteurs gardent ces normes en tête, et qu’ils se fassent pénaliser s’ils ne les respectent pas.

Quand il est question de produits de cannabis comestibles et illégaux, la provenance de la drogue représente un enjeu important. Quand une entreprise fabrique des produits de cannabis de manière illégale, il n’y a aucun moyen d’assurer la qualité du cannabis qu’elles utilisent. Les détaillants de cannabis légal doivent se conformer à certaines normes et doivent accepter l’inspection de leurs produits, tandis que le commerce illégal de cannabis se poursuit sans aucune supervision. De la marijuana contaminée par de la moisissure ou des insecticides illégaux peut entrainer des problèmes de santé graves, qu’il s’agisse de difficultés respiratoires ou de douleurs musculaires. Acheter des produits de cannabis comestibles en ligne implique qu’il est impossible de savoir si la drogue contenue dans le produit est faite pour la consommation humaine.

Trop ou pas assez ?

En lisant le paragraphe précédent, vous pourriez être porté à croire que la meilleure solution consiste à fabriquer vos propres produits de cannabis comestibles. Avant de procéder, il vaut mieux considérer quelques autres facteurs. Plus tôt, nous avons abordé la question du temps qu’il faut pour ressentir les effets de ces produits, ainsi que de la durée des effets : il ne faut jamais oublier ces aspects cruciaux au moment de consommer des produits de cannabis comestibles. Un problème fréquent qui affecte les consommateurs de ces produits, c’est de croire qu’on n’en a pas assez consommé, alors que les effets n’ont simplement pas eu le temps d’apparaitre. Les consommateurs pourraient alors consommer davantage, en croyant, à tort, que la quantité ingérée auparavant était insuffisante pour ressentir les effets voulus. Alors, au moment où les effets se font ressentir, la dose consommée est déjà excessive. Et comme les effets des produits comestibles durent plus longtemps et arrivent à leur apogée plus tard, vous pourriez, si vous avez accidentellement trop consommé, être pris avec ces effets pendant des heures.

Le dosage

L’incohérence des dosages pose problème quand il s’agit de confectionner vos propres produits de cannabis comestibles, ou d’acheter des produits illicites. Il peut être très difficile de bien répartir la drogue dans le produit. En achetant des biscuits, des jujubes ou d’autres types de produits de cannabis, vous ne pouvez pas déterminer le niveau de connaissance du producteur, ou la manière dont ils dosent leurs produits. Par exemple, un jujube peut contenir une dose de THC, et un autre peut contenir le double.

Si consommer des produits de cannabis comestibles peut sembler moins risqué que fumer ou vapoter du cannabis, il est important de se rappeler que les produits comestibles restent illégaux. Acheter des produits de cannabis comestibles revient à utiliser des produits qui pourraient ne pas se conformer aux normes de santé et de sécurité. Certains produits peuvent même contenir des ingrédients nocifs. Pour éviter de prendre des risques inutiles, il vaut donc mieux attendre la légalisation et la réglementation de ces produits.

Vivre et bien-être
Six exercices pour améliorer votre posture

Read more
Pouls de l'industrie
Des conseils pour les petites entreprises qui font face à la COVID-19

Read more
Vivre et bien-être
Au secours! Je perds mes cheveux!

Read more