Skip to main content. Skip to chat with us.
Comment améliorer la santé mentale des employés pendant l’hiver

novembre 15, 2021 • read

Share this article

Comment améliorer la santé mentale des employés pendant l’hiver

Passer l’hiver à gambader dans un paysage hivernal féérique ce n’est pas forcément la façon dont tous les gens rêvent de passer les mois les plus froids de l’hiver canadien. Nombreux sont ceux qui préfèrent rester emmitouflés sur le divan, mais, ce faisant, ils risquent de passer à côté d’occasions de bouger et de stimuler leur circulation sanguine.

À cela s’ajoutent le trouble affectif saisonnier induit par le manque d’ensoleillement, le télétravail, les restrictions imposées dans le contexte de la pandémie de COVID-19 et d’autres facteurs. Il n’est donc pas rare que les employés ressentent un stress croissant et une plus grande pression sur leur santé mentale.

Dans ce contexte, l’employeur consciencieux se demandera ce qu’il peut faire pour préserver le moral de ses troupes pendant l’hiver. Voici donc quelques suggestions qui pourraient l’aider.

Exercice, forme physique et objectifs

Évidemment, par temps froid, les mouvements que nous faisons à l’extérieur sont restreints, ce qui compromet la circulation des hormones naturelles du bonheur et des endorphines que notre corps libère lors de l’activité physique. L’absence de mouvements peut éventuellement se traduire par un manque d’entrain, une dépression et une diminution de la productivité. Pour remédier à cette situation, les employeurs peuvent organiser des activités physiques en équipe, ce qui permet de réduire les obstacles à la participation et de reconnaître les efforts des participants assidus.

Divers types d’activités peuvent être planifiées : des séances d’étirement en groupe, au yoga et aux exercices aérobiques de faible intensité en passant par les soirées de patinage, les sports d’équipe à l’extérieur, voire la création de clubs de randonnées pédestres et d’observation d’oiseaux. Au quotidien, les gestionnaires peuvent organiser des « réunions marchées » à l’extérieur, même par temps froid, ce qui permet à la fois de faire de l’exercice et de faire le plein de vitamine D.

En tirant profit des moniteurs d’activité physique très prisés, comme le moniteur Fitbit ou la Apple Watch, ou des fonctionnalités offertes par les téléphones intelligents, il est possible de se fixer des objectifs d’entraînement d’équipe. Les employés peuvent consigner leurs activités dans un tableau de classement, présenté sous forme de feuille de calcul, ou mettre les autres membres de l’équipe au défi de vaincre les résultats qu’ils ont obtenus.

Près de trois-quart des 726 participants à une étude portant sur les applications d’exercice mobiles ont déclaré être plus actifs et mobilisés depuis qu’ils utilisent l’application. On peut donc en déduire que les utilisateurs d’une application d’exercice sont plus susceptibles de faire de l’exercice dans leurs temps libres et d’améliorer ainsi leur santé personnelle. D’autres études ont révélé que le lien social qu’offrent les applications d’entraînement est un autre facteur qui les rend attrayantes.

Luminothérapie

Tranquillement, l’automne fait inévitablement place à l’hiver, et le manque d’ensoleillement qui en résulte peut influer grandement sur le rythme circadien de certains travailleurs et déclencher une forme de dépression, connue sous le nom de trouble affectif saisonnier.

Les personnes qui en souffrent sont davantage sujettes aux sautes d’humeur et risquent de souffrir de niveaux d’anxiété et de dépression plus élevés en plus de ressentir une certaine léthargie, de la somnolence et une envie de prendre des repas riches en calories. Ce trouble peut entraîner l’absentéisme de certains employés et diminuer leur productivité. Mais, heureusement, il existe plusieurs façons de le contrer.

L’utilisation d’une lampe de luminothérapie est l’une des façons les plus répandues pour combattre les épisodes de trouble affectif saisonnier. Utilisées le matin, ces lumières simulent la lumière du soleil, ce qui déclenche la libération de la sérotonine, l’« hormone du bien-être », par le cerveau. Les études montrent que le recours à la luminothérapie pendant les périodes de faible ensoleillement permet d’ajuster les rythmes circadiens et de réguler le cycle veille-sommeil. De plus, celle-ci s’avère bénéfique pour améliorer l’humeur et réduire les symptômes de dépression.

Un réveil avec simulation du lever du soleil, qui s’illumine au lever du soleil ou selon l’heure de réveil qui a été réglée, est une autre option possible. L’utilisation d’une lumière ainsi contrôlée s’est avérée un outil efficace et non évasif pour améliorer la qualité du sommeil, l’humeur et le bien-être.

Les données montrent qu’une exposition bien programmée à la lumière permet de rétablir le cycle veille-sommeil et aide les gens à se lever à l’heure désirée. De plus, il a été démontré que la luminothérapie accroît la vigilance et réduit la somnolence pendant la journée.

Envoyez des courriels à vos employés pour leur faire part de suggestions sur diverses façons de combattre le trouble affectif saisonnier ou songez à créer un fonds du bien-être pour acheter des lumières supplémentaires, particulièrement si les employés sont en télétravail.

Socialisation et communication

L’isolement causé par les quarantaines, les restrictions sanitaires ou le télétravail peuvent peser lourd sur le mental et entraîner une solitude importante pendant l’hiver. Une fois par semaine, les gestionnaires devraient mettre de côté les questions de travail et s’enquérir, sur une base plus personnelle, de l’état d’esprit des membres de leur équipe.

Pour dynamiser les troupes, ils se doivent également d’organiser régulièrement des réunions d’équipe par caméras Web ou en personne dans le simple but de socialiser. Vous trouverez en ligne un certain nombre de jeux de groupe ou d’activités brise-glace informelles que vous pourriez utiliser pour que les collègues apprennent à mieux se connaître.

Si vous ne pouvez vous réunir autour du refroidisseur d’eau, alors trouvez d’autres façons de socialiser à l’endroit où vous êtes! Vous pourriez également songer à partir des groupes de discussion en ligne, comme un club de lecture ou un groupe qui fait des projets de bricolage à domicile.

Soutien dans la collectivité

Pendant l’hiver, les gens ont tendance à penser aux gestes qu’ils peuvent faire pour aider les personnes démunies dans leur collectivité. Aider autrui, c’est aussi une façon vénérable de favoriser votre bien-être.

Les employeurs peuvent présenter des occasions de bénévolat à leurs employés, établir des programmes de versement de dons en contrepartie d’heures de bénévolat effectuées par les employés, parrainer des événements ou des campagnes de bienfaisance ou tout simplement reconnaître ceux qui, par leur engagement, améliorent leur collectivité.

Compassion et sensibilisation à la santé mentale

La façon de communiquer avec les employés est tout aussi importante que le message qui leur est transmis. En faisant preuve de compassion, vous inciterez les gens à faire des efforts désintéressés pour soulager les douleurs physiques, mentales ou émotionnelles d’autrui ou les leur. Compte tenu des difficultés éprouvées pendant l’hiver, vous vous devez de faire preuve de compassion à l’égard de vos employés pour préserver le moral de l’équipe et, en fin de compte, leur productivité.

Rappelez les politiques en matière de bien-être de l’entreprise aux travailleurs ainsi que les congés auxquels ils ont droit. Bien que les restrictions sur les voyages imposées dans le contexte pandémique puissent complexifier les vacances, vous devriez toujours encourager les employés à prendre des moments d’arrêt, notamment des vacances sédentaires.

Les employeurs peuvent également se demander si leurs politiques actuelles permettent aux employés de prendre des congés pour prendre soin de leur santé mentale et de leur santé physique. Si c’est le cas, les gestionnaires et la culture d’entreprise encouragent-ils les employés à s’en servir? Il est essentiel d’offrir des congés pour fatigue mentale qui peuvent être pris sans aucune crainte de préjugés.

Les milieux de travail qui ont leurs employés à cœur se disent mieux outillés pour offrir un environnement de travail soucieux du bien-être. Les organisations peuvent également envisager d’offrir un service de counseling en ligne, comme Mon esprit par Maple.

Ce service de soins holistiques offre des séances de thérapie par la parole auprès de thérapeutes autorisés à exercer au Canada, des traitements personnalisés et des ressources en ligne qui permettent aux employés de recevoir, en toute facilité, du soutien dans le confort de leur foyer et de prendre soin d’eux-mêmes.

Mon esprit par Maple offre également un accès à Headspace, une solution fondée sur la science des plus conviviales, qui facilite la pratique de la méditation et de la pleine conscience. Grâce à plus de 1 000 heures de méditations dirigées, d’exercices et plus encore, Headspace permet aux employés d’améliorer le bien-être mental, de réduire leur stress, de renforcer leur résilience et d’avoir un sommeil plus reposant, et ils en ont grandement besoin pendant l’hiver.

Favoriser et créer une culture de la pleine conscience, au sein de laquelle des pauses de méditation permettent de réduire le stress, permet de soulager la dépression saisonnière.

Souplesse

Des horaires de travail chargés, particulièrement en période de temps froid et d’heures d’ensoleillement réduites, peuvent rimer avec stress et épuisement professionnel. En cette saison, faites preuve de souplesse en offrant aux employés un horaire qui répond à leurs besoins.

Ce geste sera perçu comme un gage de bonne foi et procurera un certain répit à vos employés. L’essentiel, c’est que ces derniers soient en mesure d’équilibrer leur énergie afin d’optimiser leurs fonctions psychologiques et physiques dans leur vie professionnelle et personnelle.

L’hiver peut mettre à mal la santé mentale des employés, particulièrement en période de pandémie mondiale. Cependant, certains efforts ne passeront pas inaperçus. Les organisations se doivent donc d’accorder un degré de priorité élevé aux communications, à la compassion, à la bonne foi et au travail d’équipe pour améliorer le moral des employés, combattre la dépression causée par le trouble affectif saisonnier et optimiser la productivité.

Découvrez Mon esprit par Maple

En savoir plus
Pouls de l'industrie
Sept conseils pour favoriser l’engagement des employés

Lire la suite
Pouls de l'industrie
Les soins de santé virtuels : un créateur de marché à surveiller

Lire la suite
Pouls de l'industrie
Des avantages sociaux pour prendre soin de sa santé mentale sans quitter son salon

Lire la suite