Skip to chat with us. Aller au contenu
Des avantages sociaux pour prendre soin de sa santé mentale sans quitter son salon

novembre 1, 2021 • read

Share this article

Des avantages sociaux pour prendre soin de sa santé mentale sans quitter son salon

Article publié dans le Canadian HR Reporter

Il faut se rendre à l’évidence, le télétravail est devenu « la nouvelle normalité », au point où plusieurs entreprises pourraient continuer à l’adopter même après la levée du confinement et des mesures sanitaires. Mais la maison est-elle toujours un environnement de travail idéal?

Selon un sondage ADP réalisé auprès de 1 500 Canadiens travaillant à distance, le niveau de stress a bondi à 41 % en avril 2021, comparativement à 34 % en avril 2020, et 46 % des télétravailleurs se sentent moins motivés au travail depuis le début de la pandémie.

Si un fort pourcentage des membres du personnel souffrent en silence, leur employeur ne peut pas s’attendre à une grande productivité de leur part, et encore moins à un excellent rendement.

Maple, le plus grand fournisseur de soins de santé virtuels au Canada, comprend depuis longtemps la nécessité de s’attaquer aux problèmes de santé mentale en milieu de travail. Il y a deux ans, Maple a lancé sa plateforme de thérapie sur demande, qui offre des plans de traitement individualisés accessibles à toute heure du jour ou de la nuit.

À l’heure où le télétravail est devenu la norme, le counseling virtuel dans le confort de son salon permet non seulement de fidéliser les employés et d’accroître leur motivation, il est carrément devenu essentiel.

La Commission de la santé mentale du Canada a indiqué que les répercussions économiques des problèmes de santé mentale (coûts des soins de santé, perte de productivité, réduction de la qualité de vie liée à la santé…) se chiffrent à environ 51 milliards de dollars par année. Que ce soit en temps de pandémie ou non, il n’est pas rare de vouloir obtenir de l’aide pour des problèmes de santé mentale, mais de se heurter à des obstacles qui nous empêchent d’y avoir accès, qu’il s’agisse du coût, des préjugés de la part des autres ou simplement d’un manque de connaissances sur la façon d’obtenir de l’aide.

« Pour commencer, il est fondamental de déstigmatiser les soins de santé mentale, car ce sont souvent les préjugés qui empêchent les gens de demander de l’aide. De plus, le fait d’investir dans la santé mentale des employés envoie le message qu’il s’agit d’une priorité et qu’il n’y a pas de mal à demander de l’aide », explique Christy Prada, vice-présidente de la prospection de clientèle chez Maple.

Le succès de Purity Life

Prenons l’exemple de Purity Life, le plus grand distributeur de produits de santé naturels au Canada. Après avoir constaté un taux d’utilisation annualisé de 147 % des services de soins primaires virtuels de Maple, Purity Life a adhéré à son programme de santé mentale en avril 2020.

« La santé et le bien-être ont toujours fait partie de nos principales priorités chez Purity Life, affirme Michele Albrecht, vice-présidente des ressources humaines chez Purity. Nous sommes déterminés à ouvrir la voie vers un mode de vie plus sain, et nous aimons le fait que les employés peuvent se connecter à Maple et avoir accès à des séances de psychothérapie en un simple clic. Le régime de soins de santé mentale de Maple nous a fourni les outils nécessaires pour être à la hauteur de nos valeurs fondamentales. »

Il a été démontré que la mise en place de services en santé mentale au sein d’une entreprise permet aux employés d’y accéder plus facilement, ce qui constitue un premier pas vers la résolution des problèmes de santé mentale.

Le taux d’inscription des employés de Purity Life est actuellement d’environ 77 %. L’entreprise attribue ce pourcentage au soutien fourni par Maple à chaque étape du lancement du plan de communication aux employés, qui a grandement facilité l’accès et diminué les préjugés et l’incertitude face aux soins de santé mentale. Maple a d’ailleurs été l’avantage le plus utilisé parmi ceux offerts par l’entreprise.

Un investissement qui en vaut la peine

Et enfin, le plus important : le coût. Certes, les services thérapeutiques sont coûteux, mais lorsqu’on évalue la santé globale d’une entreprise, c’est un prix que les employeurs n’ont pas le choix de payer.

« Les programmes intégrés de bien-être sont devenus essentiels pour soutenir la santé générale des employés, déclare Christy Prada. À l’avenir, il faudra être en mesure d’encourager de nouvelles méthodes de travail hybrides, et les outils numériques qui permettent en tout temps un accès direct aux soins de santé continueront à porter leurs fruits en favorisant la santé et la productivité du personnel dans n’importe quel environnement de travail. »

Alors, comment ça fonctionne? Sur Maple, les patients peuvent avoir accès à des séances de thérapie sur demande le jour même ou prendre un rendez-vous avec un thérapeute en santé mentale dans un délai d’un jour ou deux. Les patients ont la possibilité de discuter par visioconférence, par messagerie sécurisée ou par téléphone.

Le counseling virtuel élimine les obstacles qui limitent l’accès aux services en matière de santé mentale (planification du rendez-vous, temps de déplacement, confidentialité…) et tant les employeurs que les employés en bénéficient. Le fait de soutenir les employés à leur domicile montre non seulement que les employeurs se soucient de leur bien-être, mais a également un effet holistique sur les entreprises, où la productivité, la mobilisation et le bien-être général sont toujours encouragés et valorisés.

Communiquez avec nous pour en savoir plus sur l’ajout des soins de santé virtuels à votre programme d’avantages sociaux.

Découvrez les soins virtuels pour les employés

En savoir plus
Pouls de l'industrie
La protection des données de nos patients : pourquoi vous devez vous en soucier

Lire la suite
Pouls de l'industrie
Les employés sont en quête de meilleurs avantages sociaux : voici pourquoi

Lire la suite
Industry Pulse
Comment gérer le stress au travail

Lire la suite