Skip to chat with us. Aller au contenu

See all > Industry Pulse

Les soins virtuels, un outil qui aide les femmes à prendre leur santé en charge

mars 4, 2022 • read

Share this article

Les soins virtuels, un outil qui aide les femmes à prendre leur santé en charge

Le 8 mars, c’est la Journée internationale des femmes. Célébrée partout dans le monde, celle-ci met en lumière les réalisations sociales, économiques, culturelles et politiques des filles et des femmes. Il s’agit aussi d’une occasion de réfléchir aux progrès accomplis en matière d’égalité des sexes et de sensibiliser le public aux défis qui se dressent toujours devant les femmes aujourd’hui. Chaque année, la Journée internationale des femmes (aussi appelée Journée internationale des droits des femmes) contribue à attirer l’attention sur des enjeux de longue date et d’une grande importance, comme la violence faite aux femmes et les droits liés à la procréation.

Les origines de la Journée internationale des femmes remontent aux mouvements syndicaux en Amérique du Nord et en Europe au début du XXe siècle. Aujourd’hui, elle est célébrée dans plus de 100 pays, et c’est un jour férié officiel dans plus de 25 pays. En 2022, le thème de la Journée internationale des femmes est #BriserLesPréjugés. Ce thème nous invite à imaginer un monde égalitaire dans lequel les préjugés, les stéréotypes et la discrimination n’existent pas. Un monde équitable et inclusif, où la diversité est à l’honneur et où la différence est valorisée et célébrée.

Briser les préjugés dans le domaine de la santé

Depuis des années, la recherche médicale se concentre principalement sur les hommes plutôt que sur les femmes, bien que des progrès soient lentement accomplis à cet égard. Pourquoi est-ce un enjeu si important? Parce que les femmes vivent les problèmes de santé d’une manière fort différente de celle dont les hommes les vivent. Et pourtant, certaines sociétés ne répondent toujours pas aux besoins des femmes en matière de santé.

Les problèmes liés à la santé de la reproduction des femmes sont responsables d’un tiers des problèmes de santé chez les femmes âgées de 15 à 44 ans. Cela signifie que des questions qui devraient être réglées facilement, comme le fait de déterminer le bon type de moyen de contraception pour soi, restent un problème pour beaucoup de femmes, notamment dans les pays en développement.

Même s’il y a eu des améliorations à cet égard, les problèmes de santé maternelle (tout ce qui touche la santé des femmes pendant la grossesse, l’accouchement et la période postnatale) sont également des sources de préoccupations. Parmi les risques auxquels les femmes sont exposées, citons la formation excessive de caillots sanguins, les avortements dangereux et l’hypertension artérielle. Des soins médicaux appropriés suffisent souvent à prévenir tous ces problèmes.

Et ce n’est pas tout. Pour certains cancers, comme le cancer du sein et le cancer du col de l’utérus, un dépistage précoce peut être déterminant; or, celui-ci est souvent négligé. Les études dans le domaine de la santé mentale démontrent que les femmes sont plus sujettes à la dépression que les hommes. Même l’existence d’un fossé entre les genres en ce qui concerne les maladies du cœur (les femmes reçoivent un diagnostic en moyenne 7 à 10 ans plus tard que les hommes) prouve qu’il reste encore beaucoup de chemin à faire.

Pourquoi ne pas s’y mettre sans plus attendre? Briser les préjugés dans le domaine de la santé pourrait aider les femmes à vivre plus longtemps et en meilleure santé.

Conseils pour aider les femmes à améliorer leur santé

Alors que notre société continue de s’efforcer à combler le fossé entre les genres dans le domaine des soins de santé, voici 10 manières dont les femmes de votre entreprise peuvent prendre leur propre santé en main :

1. Adopter une alimentation équilibrée et un mode de vie sain

Un mode de vie sain et une alimentation équilibrée sont deux des éléments que les femmes devraient inscrire sur leur liste de mesures préventives pour demeurer en bonne santé. Cela peut se traduire par de petits changements au quotidien : préparer son repas du midi à la maison en y intégrant des aliments complets, des fruits et des légumes, limiter sa consommation d’alcool et faire de l’exercice physique au moins 30 minutes par jour.

Selon les recherches à ce sujet, les femmes qui font tout ce qui est énuméré ci-dessus courent 80 % moins de risques de développer une maladie cardiovasculaire. Dans le cadre d’un régime alimentaire sain, les femmes devraient également consommer une quantité importante de calcium pour aider à prévenir l’ostéoporose, l’une des principales causes de fractures chez les femmes ménopausées.

2. Être à l’écoute de son corps

Il arrive fréquemment que les femmes négligent leur santé parce que toute leur attention est consacrée à leurs proches et qu’elles en oublient leur propre bien-être. Le corps est quelque chose de magique : le fait de lui accorder davantage d’attention peut aider les femmes à remarquer ce qui semble ne pas tourner rond. Même si des signes précurseurs ne se manifestent pas toujours à l’apparition d’un problème de santé, c’est quelque chose qui arrive souvent. Parfois, un symptôme en apparence insignifiant pourrait être un signe avant-coureur de caillots sanguins, d’un cancer du sein ou d’autres problèmes de santé.

Les maladies cardiovasculaires, par exemple, tuent plus de sept fois plus de Canadiennes que le cancer du sein chaque année; pourtant, les signes demeurent souvent ignorés. L’une des principales raisons pour cela? Les femmes sont plus susceptibles d’ignorer les signes d’une crise cardiaque, car celle-ci est considérée comme une « maladie d’homme ». Les femmes devraient apprendre à reconnaître les signes et symptômes généraux d’une crise cardiaque chez les femmes afin d’être à l’écoute de leur corps et de prendre soin de leur santé de manière proactive.

3. Défendre ses propres intérêts

L’un des nombreux aspects frustrants de l’histoire de la santé des femmes est l’incrédulité face aux symptômes ressentis par les femmes. Alors que l’on salue fréquemment le courage des hommes qui composent avec la douleur chronique, les femmes qui vivent la même chose sont souvent considérées comme « émotives » ou « hystériques ». Cela peut avoir des conséquences dévastatrices sur leur santé, d’où l’importance de défendre leurs propres intérêts.

Si une femme a des antécédents familiaux d’une maladie comme le cancer du sein, elle devrait demander une référence pour passer une mammographie. Si elle a besoin d’un moyen de contraception, elle devrait s’informer des options qui s’offrent à elle et des effets secondaires de chacune. À moins qu’un médecin ait une raison valable de déterminer que ce qu’une femme demande n’est pas recommandé, les femmes devraient écouter leur corps (et leur instinct) et ne pas avoir peur de réclamer ce dont elles considèrent avoir besoin pour le bien de leur santé.

4. Prendre des notes

Une bonne connaissance de soi et une préparation adéquate avant un rendez-vous médical sont d’une importance capitale pour les femmes. Apporter des notes aide les femmes à faire le suivi de leur santé et à remarquer des tendances dont elles n’avaient peut-être pas pris conscience auparavant. Prendre des notes au sujet de leur état de santé permet aussi aux femmes de s’assurer de mentionner tout ce qui les préoccupe, sans rien oublier. Ces renseignements supplémentaires sont également utiles aux fournisseurs de soins de santé, car ils leur permettent de repérer des symptômes, de déceler des tendances et d’aider leurs patientes à se rétablir.

5. Poser des questions

Il y a fort à parier que les patientes qui ne travaillent pas elles-mêmes dans le domaine de la santé ne connaissent pas toutes les maladies et tous les traitements comme le fond de leur poche. Dans l’intérêt de leur santé, les femmes ne devraient pas avoir peur de poser toutes les questions qui les taraudent. Où est-il possible de trouver des renseignements fiables sur un problème de santé en particulier? Quels sont les avantages et les effets secondaires du traitement recommandé? Savoir, c’est pouvoir : poser des questions peut donner les moyens aux femmes de prendre leur santé en main.

6. Obtenir un deuxième avis médical

Certaines femmes pourraient d’abord être mal à l’aise de demander un deuxième avis, surtout si le premier avis provenait de leur fournisseur de soins de santé habituel. Toutefois, obtenir un deuxième avis médical peut aider les femmes à prendre de meilleures décisions au sujet de leur santé, et cela constitue également un moyen efficace d’éviter les diagnostics erronés. Obtenir un deuxième avis médical peut aussi tout simplement aider les femmes à prendre des décisions plus éclairées par rapport à leur santé.

7. Tenir un registre des antécédents médicaux de sa famille

Connaître les antécédents médicaux de leur famille peut aider les femmes à déterminer si elles courent un risque accru de développer certains problèmes de santé, comme des maladies cardiovasculaires, certains cancers ou une hypertension artérielle. Il est important de mentionner que le fait qu’un membre d’une famille présente un certain problème de santé ne signifie pas que toutes les femmes de cette famille développeront également ce problème. Toutefois, connaître les antécédents médicaux de leur famille peut permettre aux femmes de rester au courant des risques qu’elles courent potentiellement et, au besoin, de prendre les mesures préventives qui s’imposent pour rester en bonne santé.

8. Prendre rendez-vous pour un bilan de santé préventif

Il est recommandé que les femmes passent un bilan de santé préventif annuellement. Ce type de rendez-vous permet d’avoir une vue d’ensemble de la santé d’une personne, en plus de repérer les facteurs de risque et les problèmes de santé avant qu’ils s’aggravent. Les bilans de santé préventifs peuvent aider les femmes à rester en bonne santé et à avoir l’esprit tranquille, sachant qu’elles sont au courant de tout ce qui se passe dans leur corps.

9. Gérer le stress

La gestion du niveau de stress est cruciale pour la santé dans son ensemble. Ce n’est pas pour rien que le stress est qualifié de tueur silencieux : le stress chronique est associé à la dépression, à l’anxiété, aux maladies cardiovasculaires, au cancer, au diabète chez les femmes et à bien d’autres problèmes.

Prendre de petites mesures pour réduire le niveau de stress peut aider les personnes de tous horizons à améliorer leur état de santé général à long terme. Si l’employeur offre des journées de bien-être mental, les femmes ne devraient pas hésiter à en profiter pour prendre congé afin de prendre soin de leur santé mentale. Il peut être extrêmement bénéfique pour leur santé de prendre toutes les mesures nécessaires pour réduire leur niveau de stress.

10. Avoir recours à son système de soutien

Enfin, les femmes ne devraient pas hésiter à se tourner vers leur famille pour obtenir du soutien si elles présentent un problème de santé ou si elles souhaitent adopter un mode de vie plus sain et ont besoin de motivation pour y arriver. Elles peuvent aussi faire appel à leurs amis ou se joindre à une communauté en ligne composée de personnes qui font peut-être face aux mêmes difficultés qu’elles. Discuter ouvertement des problèmes vécus et recevoir du soutien à cet égard est une source de réconfort et peut grandement aider les femmes à prendre soin de leur santé mentale et physique.

Maple, un outil qui aide les femmes à prendre leur santé en charge

Un accès facile à des soins médicaux peut avoir un effet considérable pour les femmes, leur famille et leur communauté en général.

Une plateforme de soins virtuels comme Maple élimine les obstacles à l’accessibilité en permettant aux patientes de consulter un médecin généraliste autorisé à exercer au Canada en quelques minutes à partir de leur téléphone, de leur tablette ou de leur ordinateur, et ce, à toute heure du jour et de la nuit. Une consultation virtuelle ne nécessitant pas de déplacement, les femmes n’ont pas à résoudre le casse-tête d’un emploi du temps trop chargé, à tenter de caser un rendez-vous médical dans leur agenda ou à s’absenter du travail pour se rendre chez le médecin.

Éliminer les obstacles à l’accès aux soins peut aider les femmes à s’occuper de leur santé de manière proactive. La gestion active de leur santé sexuelle, par exemple, ne devrait pas être un sujet tabou. Une plateforme comme Maple offre également aux femmes un moyen pratique, rapide et facile d’obtenir un deuxième avis médical (l’un de nos 10 conseils ci-dessus). Si une femme n’est pas certaine que son médecin de famille lui a fourni suffisamment d’informations ou a posé le bon diagnostic, elle peut obtenir un deuxième avis médical en quelques clics.

Cela peut sembler bien simple, mais les effets peuvent être considérables. Par exemple, une recherche publiée dans l’American Journal of Managed Care a démontré que 65 % des femmes souffrant de douleur chronique pensaient que leur médecin ne prenait pas leur douleur suffisamment au sérieux, alors que 45 % des femmes pensaient qu’elles étaient vues comme des « personnes se plaignant de manière chronique » plutôt que comme des êtres humains ayant besoin d’aide.

Selon une étude de l’université Harvard, les femmes qui ressentent de la douleur sont moins susceptibles de recevoir rapidement des médicaments. Avec le temps, une personne qui souffre de douleur chronique et qui n’est pas soignée adéquatement peut devoir prendre un congé d’invalidité ou quitter complètement le marché du travail. Selon une recherche de Statistique Canada, chez les femmes de tous les niveaux de scolarité, le fait de souffrir d’une maladie chronique diminue la probabilité d’occuper un emploi.

Enfin, une plateforme de soins virtuels aide les employeurs à favoriser la santé de leur équipe, que ses membres vivent dans un centre urbain très fréquenté ou dans une région éloignée du Canada. Malheureusement, l’accès aux soins varie encore beaucoup d’une province à l’autre. Dans le cadre d’une enquête de Statistique Canada, seulement 15 % des femmes du Nunavut et 40 % de celles des Territoires du Nord-Ouest ont déclaré avoir un médecin régulier. Au Québec, ce pourcentage était de 81 %, par rapport à 94 % en Ontario et à 96 % en Nouvelle-Écosse.

Une solution virtuelle est donc tout indiquée pour apporter du soutien à des effectifs qui adoptent de plus en plus le télétravail et sont dispersés un peu partout au pays, car tous n’ont pas le même accès aux soins.

Une attention particulière aux besoins des femmes en matière de santé

Alors que les employeurs continuent de chercher de nouvelles manières d’offrir des programmes d’avantages sociaux efficaces à leur personnel, porter une attention particulière aux besoins des femmes de leur équipe peut s’avérer un excellent moyen de déterminer les points à améliorer. Une plateforme de soins virtuels est un outil qui permet aux femmes de prendre en charge leur santé et de résoudre plusieurs des problèmes mentionnés dans le présent article.

Cette année, à l’occasion de la Journée internationale des femmes, nous vous invitons à prendre l’initiative d’ouvrir la discussion au sein de votre entreprise pour trouver de nouvelles stratégies visant à soutenir la santé des femmes. Pour offrir des avantages sociaux qui se démarquent, n’hésitez pas à communiquer avec l’un de nos experts. En tant que plus grand fournisseur de soins virtuels au Canada, nous nous ferons un plaisir de vous faire profiter de nos connaissances.

Découvrez Maple pour les entreprises

En savoir plus
Pouls de l'industrie
La protection des données de nos patients : pourquoi vous devez vous en soucier

Lire la suite
Pouls de l'industrie
Les employés sont en quête de meilleurs avantages sociaux : voici pourquoi

Lire la suite
Industry Pulse
Comment gérer le stress au travail

Lire la suite